Martine POLISSET


née en Sologne où elle passe sa jeunesse dans un milieu artistique entre un père architecte et une mère styliste, Martine Polisset suit les cours de l’«École des Métiers d’Art» de Paris, en section «céramique ». Elle s’installe définitivement à Biot en 1970.

Sans doute marquée par son enfance solognote dans une région où chaque promenade incite à un hymne à la nature, elle s’inspire de cette nature dès le début de sa carrière de céramiste. Partant de graines, fruits ou légumes recueillis au hasard de ses balades, elle réalise des sculptures de grandes dimensions. A ses débuts, elle privilégie les formes rondes et sensuelles telles tomates, aubergines, courges et grenades. Toujours fidèle à la nature, elle crée aussi des œuvres étonnantes comme cette gousse de fève, élancée, sinueuse, en terre chamottée, montée au colombin, poncée, cuite, qui mesure plus de 2 mètres de haut. Plus tard, elle s’inspirera de fossiles et coraux qu’elle remarque par leurs formes. A partir d’un minuscule morceau de corail, elle réalise une sculpture qui peut suggérer une forme humaine ou zoomorphe.

Martine Polisset ne s’arrête pas à une manière, ne se fige pas dans un style; elle varie ses sources d’inspiration et sa seule constante est cette complicité, cette connivence qu’elle garde avec la nature. C’est toujours à partir d’objets choisis, observés, touchés, sentis, voire goûtés, ramassés au cours d’une promenade que Martine Polisset crée ses œuvres sensuelles, réalistes, étonnantes par leurs formes, leurs couleurs vives ou délicates. Une autre constante est sa maîtrise du colombin, du travail de la terre crue, des émaux et des cuissons. Le réalisme d’une gousse d’ail nacrée, satinée, translucide, et celui d’une grenade éclatée laissant échapper ses graines, donnent toute la mesure du talent de cette céramiste.

Des œuvres de Martine POLISSET ont été présentées dans de nombreuses expositions

1980: Maison des Métiers d’Art français «L’Art de Vivre » à Paris et Cannes

1981: Musée des Arts Décoratifs à Paris, dont une œuvre est éditée dans la revue «Les Arts Décoratifs 1940-1980»

1982: VIII Biennale internationale de Céramique d’Art à Vallauris

1989: Palais des Festivals à Cannes VIIième Rencontre des Artistes Contemporains

1990: Château de Vascoeuil. Centre régional d’art et de culture «Formes Végétales»

1993: Restaurant LE LOUIS XV c/Alain Ducasse, Monte Carlo Château Musée de Cagnes-sur-Mer «Métiers d’Art»

2001: IIIième Festival des Jardins du Sud — Uzès «Sur le Thème du Potager»  Musée d’Histoire et d’Art à Villeneuve-Loubet  «Fruits et Légumes » Hommage à Arcimboldo

2002: Château Musée de Cagnes-sur-Mer  «Les Tables du Château Grimaldi»

 

Le musée de la mémoire et de la jarre
association « Les Amis du Musée »

Musée d'histoire et de céramique Biotoises