Musée d'histoire et de céramique Biotoises

Gérard LACHENS


Tout a été dit sur l’
œuvre de Gérard Lachens: personnages qui peuvent être, chacun, le début d’une histoire, animaux facétieux, objets de la vie courante, pichets, bols, cruches ornées de représentations drôles ou grotesques dans la tradition rabelaisienne. C’est un monde qui ne ressemble à aucun autre, marqué par l’inattendu, la tendresse, la poésie, l’humour et l’étrange.

L’œuvre de cet artiste exigeant et patient nait de l'assemblage d’éléments disparates fait à l’instinct, progressivement, lentement jusqu’à l’émergence de «l’idée», de la réalisation finale toujours imprévue au départ: un dialogue entre les mains et l’esprit jus qu’à l’unisson et la mise en scène d’une situation poétique ou humoristique.

 Les dernières créations (2007-2009) de Gérard Lachens sont exposées au Musée d'Histoire et de Céramique Biotoises. Beaucoup, notamment les plus grandes, sont faites non plus d'éléments tournés dans l'argile habituelle mais de plaques, modelages, fragments réalisés en terre chamottée, terre plus grossière sur laquelle jouent très différemment les mêmes oxydes et la même glaçure au plomb mais distribués soit en opposition de brillance et de mat, soit en alliance des deux auxquelles la cuisson au bois apporte un tendre satiné. La constante de l'œuvre est que chaque spectateur peut donner libre cours à son imagination, inventer un moment d'une histoire à partir d'un personnage qui, pour l'un, sera inquiet ou étonné, pour un autre revêche ou triste.

Partir d’yeux représentés par, seulement, deux points, à partir d’attitudes simples, du fléchissement d’un genou, de la position d’une main Gérard Lachens peut suggérer l’inquiétude, la timidité, la vanité, l’espièglerie... C’est à chaque fois un moment de comédie humaine tendrement satirique ou un monde fantastique peuplé de créatures imaginaires et drôles.

Le musée de la mémoire et de la jarre
association «Amis du Musée»