OBJECTIF BIOT

Du 24 mars au 9 juin 2018
Vernissage samedi 24 mars 2018 à 11h

Biot en couleurs, Biot en noir et blanc, Biot dans tous ses aspects. Une collection de photos pour magnifier notre beau village, découvrir la vie d’antan, la vie d’aujourd’hui. Adrienne Arth, Denis Brihat, Gérard Pillon, trois photographes notoires ont longtemps sillonné le village et ses alentours à la recherche de coins et de sites insolites, d’autres plus connus ou bien cachés.

INFOS PRATIQUES

Exposition visible du 24 mars au 9 juin 2018
du mercredi au dimanche de 14h à 18h
Vernissage samedi 24 mars à 11h

Adrienne Arth

est une photographe plasticienne. Sa démarche ne cherche pas à rendre seulement compte du réel ni à en témoigner, mais à le saisir autrement, dans un geste plastique et subjectif.
Elle travaille en prise directe ou selon les thèmes, en superpositions de photos constituant des fonds qui transforment la photo principale. Chaque photo est une scénographie, où le motif apparaît comme une figure, un ensemble de jeux de couleurs, où les zones de flou viennent estomper les contours des sujets. Elle cherche à élaborer une vérité au croisement du réel et du regard qui le saisit comme expérience visuelle et émotionnelle et non comme une donnée objective.

 

Denis Brihat

est célèbre pour le regard intense et sensible qu’il porte sur la nature, mélange de lyrisme et de rigueur, d’engagement et de pratique. Il a fait beaucoup de photographies d’illustration, des portraits de gens célèbres (Picasso, Fernand Léger, des gens figures de Biot).
Il se consacre essentiellement à révéler la beauté de la nature, sa richesse, sa complexité. La photographie de Denis Brihat est une recherche plastique qui fait une grande part au travail de la main, et c’est pourquoi il y a tant de comparaisons possibles avec la peinture et le dessin. Mais elle est éminemment photographique : le regard, la captation du monde par l’objectif, son interprétation ensuite, sont les bases de sa création.

 

Gérard Pillon

Technicien du film et passionné de photographie, Gérard Pillon effectue une partie de sa carrière à FR3 Côte d’Azur. Il effectue de nombreux reportages et voyages.
La photographie prend de plus en plus d’importance dans sa carrière. Il en résulte un contrat de quelques années avec l’agence VIVA.
Pas facile de faire le cameraman et de garder l’appareil photo…aussi attendra-t-il de poser sa caméra le 1er janvier 2012 pour reprendre définitivement sa passion. Ses travaux conservés durant toutes ces années font l’objet d’expositions dans toute la France. La plus marquante “CUBA au temps de l’argentique” au Musée de la Photographie André Villers, a reçu un franc succès

 

PROCHAINEMENT