Expo BIOT, TERRA TERRE

Exposition prolongée jusqu’au 8 avril 2019
A l’occasion des Journées Européennes des Métiers d’Art, l’entrée du musée sera gratuite les 6 et 7 avril 2019

L’exposition « Biot terra terre » met en lumière la relation entre la richesse issue de notre sous-sol et le savoir faire de nos artisans créateurs. De la science aux arts, vous pourrez appréhender au cours de cette exposition, l’exploitation de notre patrimoine géologique avec ses divers gisements qui ont déterminé l’histoire de la commune, notamment celle liée à la poterie et au verre.
Si les termes « impactite »* (ou pierre lybique) ne vous disent rien, si vous voulez voir un tronçon d’arbre fossilisé provenant du Dôme de Biot, le Musée vous offre une rare occasion de les découvrir aux côtés d’œuvres céramique qui n’auraient pu être réalisées si notre sous-sol ne recelait pas de ces matières qui ont donné tant d’imagination aux hommes dans leur exploitation et de créativité aux artistes. Les œuvres céramique présentées proviennent des collections du Musée et d’artistes contemporains.
* Une impactite est une roche terrestre modifiée par l’impact d’une météorite.

INFOS PRATIQUES

Exposition visible
du 15 décembre 2018 au 8 avril 2019
du mercredi au dimanche de 14h à 18h

Une des richesses insoupçonnées de Biot est sa grande géodiversité. Cette particularité est due à un passé géologique très agité et qui a forgé le destin de Biot. L’histoire peut se lire à travers les pierres et pavés incrustés dans les murs et les ruelles du village mais aussi dans ses paysages alentours avec notamment l’imposante silhouette du Dôme de Biot, ancien volcan qui a fourni des matières premières exceptionnelles pour la poterie, activité dont la réputation est allée bien au-delà des mers.
Il est vrai que les ingrédients pour une industrie de caractère étaient réunis : d’abord les argiles, de plusieurs sortes et de très bonne qualité, mais aussi la cinérite (cendre volcanique), matériau réfractaire de choix pour la construction des fours. A ces deux ensembles venaient s’ajouter deux matières incontournable pour le vernissage et la coloration de la poterie : le sable, composé de silice, et le manganèse, en concentrations importantes.
Des présentations de matières extraites à l’état brut aux pièces façonnées grâce au savoir faire de l’artisan, le tout est illustré de pièces historiques parfois monumentales comme les fameuses jarres ou encore les bugadiers, récipients produits encore au siècle dernier.
Avec des pièces rares comme notamment les célèbres opales bleues et les impressionnantes tranches de bois fossile retrouvées aux flancs du volcan, cette exposition entre art et science, changera votre regard sur l’histoire du village qui a commencé il y a des millions d’années.

PROCHAINEMENT