Conférence par Martine Pélissier

Samedi 15 octobre 2016 à 15h30
Les fêtes à la Belle Epoque à Nice

Voilà presque un euphémisme, tellement la riche société de ce temps nous semble voguer de bals en concerts, de casinos en théâtres, de Carnavals en réceptions, dans un éblouissant décorum. Car la «Saison », comme on l’appelle entre 1860 et 1914, pour être réussie, doit comporter un ensemble ininterrompu de réjouissances.
Mais, au-delà de l’image de cette vie mondaine efficacement relayée par une presse forte active, c’est toute la population qui prend part à la fête, reflétant ainsi l’expansion de Nice et montrant la variété de ses distractions auxquelles participent des personnalités artistiques de renom.
André Theuriet ouvrira le bal sur la période impériale, de 1860 à 1872, pour assister à la mise en place de l’administration française nouvellement liée au Comté de Nice.
Marie Bashkirscheff évoquera les fêtes brillantes et le Carnaval, dans son journal, tenu jusqu’à sa mort prématurée en 1882.
A la fin du XIXème siècle, Victor Emmanuel, véritable journaliste de la presse mondaine, fréquentera salons littéraires et musicaux.
En 1902, la plume passera à Jean Lorrain, écrivain, dandy, amateur de théâtre et ami de cocottes étincelantes.
Enfin, Dominique Durandy, nous fera admirer les derniers feux des casinos et des palaces. »
L’équipe du Musée d’Histoire et de Céramique biotoises vous invite à suivre au coeur de ces plaisirs, les cinq chroniqueurs cités ci-dessus de cette époque, aux personnalités bien trempées et aux écrits révélateurs…. Au plaisir de vous accueillir nombreux.

INFOS PRATIQUES

Samedi 15 octobre 2016
Horaires : 15h30
à la Médiathèque de Biot
4 Chemin Neuf, 06410 Biot
Entrée libre

PROCHAINEMENT