Conférence par Catherine DE BUZON

Samedi 21 octobre 2017 à 15h30
Des Estampes Japonaises à la Modernité qui s’invente

À compter de l’Exposition Internationale de New-York en 1853, des estampes japonaises rapportées par les marins dans leurs malles commencèrent à parvenir dans certains pays d’Occident. Les Expositions Universelles se succèdent : à Londres puis Paris.
Les années 1870 verront alors l’éclosion du japonisme, l’enthousiasme gagnant tous les ateliers « avec la rapidité d’une flamme courant sur une piste de poudre. »
Pour la seconde moitié du 19ème siècle, le Japon va être : « l’équivalent de la découverte d’un continent esthétique nouveau ».
Avec les estampes (Hokusai, Hiroshige), les peintres découvrirent des propositions originales en matière de couleur, de dessin, de mise en page, de perspective ou de format qui, combinées à d’autres influences – celle de la photographie naissante notamment – allaient produire des bouleversements radicaux dans l’ordre visuel.
Perrine Chevallet organisatrice de la conférence vous espère nombreux.

INFOS PRATIQUES

Samedi 21 octobre 2017
Horaires : 15h30
à la Médiathèque de Biot
4 Chemin Neuf, 06410 Biot
Entrée libre

PROCHAINEMENT