Conférence par Catherine de Buzon

Samedi  3 décembre 2016 à 15h30
KLIMT (1862-1918)… ou le « Printemps sacré » de la Sécession

Il y a d’abord une ville : Vienne ! La fin du siècle sera entre ses murs, le laboratoire de toutes les utopies et de toutes les chimères de la Modernité : de la philosophie aux sciences, des arts plastiques à la musique, de l’architecture à l’urbanisme … Dans un climat social aussi difficile que paradoxal, figé dans ses structures et cependant ouvert aux idées novatrices, la figure charismatique de Klimt, manifestera, cette « respiration » nouvelle.
Un parcours d’artiste, qui d’une « écriture » académique, bientôt imposera sa modernité : la mise en page asymétrique, la stylisation géométrique, l’enchâssement des sujets dans des mosaïques, des fonds à feuilles d’or et d’argent, une sensualité sophistiquée, comme des paysages sans personnages, aux teintes si denses qu’elles « pétrifient » les géographies.
Accompagnant les ruptures (1897 la Sécession viennoise – 1905 Création du Kunstchau), Klimt aura toujours eu le souci d’abolir la frontière entre Peinture et Arts Appliqués et saura mettre en oeuvre la devise de la Sécession : « À chaque époque son art ; à l’art, sa liberté ».

INFOS PRATIQUES

Samedi 3 Décembre 2016
À 15h30
à la Médiathèque de Biot
4 Chemin Neuf, 06410 Biot
Entrée libre

PROCHAINEMENT